Vraiment!

Une allégorie turque soutient que chaque individu a deux anges; un sur l’épaule droite et l’autre sur l’épaule gauche. Quand l’individu fait bien, l’ange sur l’épaule droite en prend note et scelle le document, car ce qui a été fait l’est pour toujours. Quand l’individu fait mal, l’ange sur l’épaule gauche le note et laisse le livre ouvert jusqu’à minuit. Si l’individu, avant l’heure fatidique, courbe la tête et s’exclame : « Dieu de grâce, j’ai péché, pardonne-moi! » l’ange efface ce qu’il a écrit. Si l’individu ne se repent pas, l’ange scelle le document et celui qui est sur l’épaule droite pleure.

Le péché ne peut pas se gérer aussi facilement, ni par les anges ni par les prêtres. Il n’y a que Jésus-Christ seul pour pardonner les péchés : « Car il y a un seul Dieu, et aussi un seul médiateur entre Dieu et les hommes, Jésus-Christ homme, qui s’est donné lui-même en rançon pour tous. »

Même si tes péchés ont passé outre plusieurs minuits, aucun n’est trop grand ni trop noir pour que Dieu ne puisse pas pardonner. La Bible dit : « Si nous confessons nos péchés, il est fidèle et juste pour nous les pardonner, et pour nous purifier de toute iniquité. »

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments