Une foi honorée.

L’histoire porte plusieurs belles images de foi. Celle que je vous propose raconte un incident qui a pris place près de Paris.

Napoléon 1er passait ses troupes en revue quand son cheval se cabra brusquement. Un fantassin le maitrisa prestement et l’empereur lui dit : « Je suis votre obligé, capitaine! »

— De quel régiment, monsieur? demanda le soldat.

Agréablement surpris par la question Napoléon 1er lui répondit: «  de ma garde ». L’empereur avait aimé la perspicacité de l’homme et la confiance qu’il démontrait à la parole donnée.

Le nouveau capitaine se dirigea de ce pas au quartier des officiers où il fut ridiculisé, puisqu’on le prenait pour un fou. Mais il tint ferme et réclama son titre, les responsabilités et les privilèges qui en découlent; l’empereur le lui avait donné. Après enquête, on officialisa son statut. Sa confiance a été honorée.

Par la foi, on accepte ou reçoit les promesses de Dieu et ce qu’il déclare être. Et nous, nous agissons en fonction de ce qu’il dit. Il promet le pardon, que tes péchés soient blancs ou noirs, si tu viens à lui, il te fera « enfant de Dieu ». Il a promis d’être notre force dans les temps d’épreuve, de tentation, de crise et il garde parole. Alors, faites-lui entièrement confiance et tenez ferme sur ses promesses, agissez en conséquence. Car la foi, c’est prendre Dieu au mot et c’est insulter son intégrité que de douter de sa parole.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments