Une étoile a parlé.

Un jour, un homme appelé Sir Harry Lauder, qui avait perdu l’un de ses fils lors de la Deuxième Guerre mondiale, était à New York où il visitait un autre homme vivant un drame similaire au sien. À cette période, aux États-Unis, il était pratique courante pour les familles ayant perdu un être cher à la guerred’afficher une étoile à la fenêtre de leur maison. Pendant que Sir Lauder conduisait dans les rues de la ville accompagné par son plus jeune garçon, tous deux prenaient le temps de remarquer chaque étoileapparaissant aux fenêtres. Soudainement, ils ont croisé un vide entre deux bâtiments. Ceux ayant déjà visité New York savent que la chose n’est pas fréquente. À l’horizon de cet espace, ils ont aperçu une véritable étoile, brillante, comme figée là entre deux falaises de bâtiment. Le garçon s’exclama : « Regarde papa, on dirait bien que Dieu aussi a donné un Fils, car il a accroché une étoile ! »

En effet, Dieu a donné son fils. Il est écrit dans l’évangile de Jean, chapitre 3 au verset 16 : « Car Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse pas, mais qu’il ait la vie éternelle. » Le drame qu’annonce la naissance de Jésus nous émeut avec force et beauté parce que nous savons qu’il expose le plan éternel du Père qui est la réconciliation de l’humanité aveclui. Dieu a marqué cet espace et ce temps d’une étoile.

Avez-vous personnellement pris le temps de reconnaître et de recevoir ce don de Dieu, son amour et son salut? En vérité, il serait tragique que ce don ait été fait en vain.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires