Un hôtel en Inde.

Un jour, un fakir entra dans un palais et installa son lit et ses affaires dans l’une des antichambres; laissant croire une méprise, pensant que c’était un hôtel. Le prince, amusé par la situation, demanda de faire comparaitre l’individu en sa présence pour qu’il s’explique. Le fakir demanda au prince:

— Qu’est-ce qu’un hôtel?

Le prince répondit :

— Un lieu de repos momentané en vue de reprendre le voyage.

Le fakir insista en demandant au prince : 

— Qui habitait ici avant?

— Mon père et avant lui, mes ancêtres.

— Sont-ils encore là?

— Bien sûr que non, ils sont décédés.

Alors, le fakir conclut :

— Je ne fais pas vraiment erreur, votre palais n’est malgré tout qu’un hôtel.Nos demeures ne sont que des lieux de passage, des hôtels. En fait, le monde entier est un immense caravansérail. Nous nous y reposons un peu, puis nous laissons la place à d’autres. Ce qui importe, c’est le lieu où nous nous installerons, la résidence permanente. Vous êtes-vous déjà posé la question : « Où est-ce que ma vie me mène? » Mieux encore : « Est-ce que j’ai fait un choix de vie qui m’assurerait le ciel? Ai-je accepté Jésus comme Sauveur personnel? »

5 1 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments