Une leçon de taxidermie

Lorsque nous déambulons dans un musée de science naturelle, notre première impression est l’étonnement que provoque la diversité de l’espèce animale qu’abrite notre planète. L’endroit est rempli d’animaux empaillés comme des quadrupèdes et des oiseaux. Tous ont l’air plus vrais que vrais. Et pourtant, la baleine n’éjecte pas d’eau, l’aigle ne plane pas, le rhinocéros est immobile, le loup ne hurle pas et l’abeille ne butine pas. En fait, tout est beau, tout est figé, rien n’est vivant. Leur apparence a été restaurée, mais ils sont sans vie.

Plusieurs individus sont aujourd’hui d’excellents exemples de taxidermie provenant du diable. L’apôtre parle d’individus qui ont les apparences de la piété, mais qui renient ce qui en fait la force. Alors, à quoi sert de professer quand nous ne possédons rien? Il y a des gens qui sont sans défense et sans vie, comme une momie égyptienne.

Est-ce que la vie de Dieu est en vous? Celui qui a le Fils a la vie, mais celui qui n’a pas le Fils n’a pas la vie (1Jn 5,12). Recevez-le par la foi, dans votre cœur. Il rachètera votre âme. Il vous relèvera de la mort du péché. Il vous ramènera de vos voies tortueuses et il illuminera votre conscience. Il vous accueillera comme sa fille, son fils.et il vous accordera son éternelle résurrection à la vie.

Il n’est pas venu nous « bourrer » de religion, mais il est venu nous donner la vie et la vie en abondance. 

4 1 vote
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires