Une conversion de comtesse

C’est une fois adulte que la comtesse de Huntingdon parvînt à la connaissance du salut en Jésus. Mais,c’est pourtant bien avant qu’elle fût submergée par de sérieuses considérations quant au monde à venir.

Vers l’âge de neuf ans, lors d’obsèques d’un enfant du même âge, elle eut de profondes réflexions au sujet de la mort. C’est avec pleurs qu’elle demanda à Dieu de la libérer de la peur et de lui donner une mort heureuse. Elle prit l’habitude de visiter la sépulture de l’enfant décédé pour se rappeler l’endroit et la première fois où Dieu lui a parlé.

Une simple visite dans n’importe quel cimetière permet de constater que les diverses formes et grosseurs de pierre et de monument démontrent que la mort est universelle et qu’elle ne fait pas de discrimination. Elle touche jeunes et vieux.

Bien que le sujet ne soit pas le plus agréable, il montre tout de même le fait « qu’il est réservé aux humains de mourir une seule fois, après quoi vient le jugement ». Face à l’annonce de la Bonne Nouvelle en Jésus, il nous revient donc de faire la paix avec Dieu en Jésus. Il faut en profiter, la balle est dans votre camp.

David, de son vivant, a fait la paix avec Dieu. C’est ce qui l’a rendu capable d’écrire ceci : « Le Seigneur est mon berger […] si je marche dans la vallée de l’ombre de la mort, je ne crains aucun mal, car tu es avec moi. »

5 1 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
1 Commentaire
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Johanne M
Johanne M
3 mois il y a

Combien il est important de faire la paix avec Dieu avant qu’il soit trop tard … Viens Saint-Esprit parler au cœur des gens qui ne te connaissent pas!!! Merci pasteur Claude, toujours intéressant de vous lire.